Nos compagnons carapaces


Nos animaux / mardi, février 2nd, 2016

Bonjour bonjour ^^ Pour mon premier vrai article, je profite de la journée « tortues » pour vous présenter nos petites carapaces d’intérieur.

Nous avons 4 tortues, un couple d’Agrionemys Horsfieldii Kazakhstanica qui vit dehors dans un enclos (elles hibernent en ce moment), et deux petites Geochelone Sulcata (encore trop jeunes pour connaitre le sexe) originaires d’Afrique et qui doivent donc vivre en terrarium les 3/4 de l’année.

L’entretient du terrarium est essentiel à leur bonne santé et leur bon développement. Oui mais… mais ce sont des petites tortues très costauds et têtues ! Il n’est pas facile de garder le terrarium bien rangé car elles embarquent tout sur leur passage, il faut donc refaire très souvent, racheter des plantes et replanter, sans parler de leur croissance fulgurante qui obligent à changer souvent les abris et au fil des années le terrarium tout entier (leur taille adulte est d’environ 80cm pour plus de 80kg ! A terme donc il leur faut une pièce entière pour elles, une extension ou un chalet de jardin, bien isolé et chauffé tout l’hiver)

Je vous présente donc les petits monstres et leur habitat:compIMGP1744

Pimousse

Voici Pimousse, la plus grosse des deux qui fait environ 480g pour bientôt 2 ans. Elle se cache entre un Echeveria et un Kalanchoé, ce sont des plantes qui peuvent être mangées (mais elles ne les mangent pas, elles aiment juste les déraciner) et qui résistent bien à la température élevée du coté désertique du terrarium (sous la lampe il fait plus de 40° comme dans leur biotope naturel !)

Frimousse

Et voici sa petite sœur (ou petit frère) Frimousse, qui elle fait un petit 290g environ, elles sont pourtant issues de la même ponte, mais l’une est plus active et plus vorace, tandis que l’autre se cache beaucoup, mange moins et profite moins des UV (voir photo suivante)

Terrarium frais

Voici une vue entière du terrarium qui fait 1m35 de longueur, 50cm de hauteur et de profondeur (c’est en fait une vieille étagère en bois dont nous avons réutiliser les planches, un pot de peinture pour salle de bain parfait pour supporter l’humidité élevée, et une plaque de plexiglas coupée en deux). Au premier plan, la partie la plus fleurie est la partie « fraiche » et humide du terrarium ou il fait une vingtaine de degrés, et l’autre coté est la partie désertique et sèche donc avec une quarantaine de degrés sous la lampe et autour, une trentaine (c’est une lampe dite 2 en 1, car elle chauffe et diffuse également des UV a et b, indispensables au bon développement de la carapace des tortues). Il est important d’avoir ces deux biotopes pour que les tortues puissent choisir au fil de la journée, tantôt la bronzette, tantôt le repos au frais, certaines même passent la nuit sous la terre humide.

terrasse et terra

Petite vu d’ensemble de notre installation, le terrarium derrière à été agrandit grâce à une terrasse pour permettre aux tortues d’avoir un bel espace en plus pour se balader sans avoir à changer entièrement le terrarium (qui sera fatalement changé ou agrandit cette année…) Nous avons pris une vieille planche voilée qui ne servait plus, un reste de peinture pour salle de bain (très bien pour pouvoir laver les pipis) et pour la petite serre qui la recouvre (voir photo tout en haut) nous avons coupé des tiges de roseaux dans la nature, et acheter un film pour protéger les tomates (moins de 10 € pour 3m sur 6m). Voila donc un projet rondement mené et pour seulement quelques € et de l’huile de coude ^^

2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *